Aller au contenu

Le ponçage du parquet

Le ponçage est une action à réaliser après la pose du parquet et au terme du chantier de la pièce. Ce type de travaux s’effectue au moment de la rénovation ou à l’occasion de l’entretien de votre parquet massif. Il s’agit de le mettre à nu afin de lui administrer sa finition de la façon la plus efficace et durable possible. Pour cela, nul besoin d’être expert : en suivant nos conseils, vous saurezcomment poncer un parquetsans mauvaise surprise, et pourrez recommencer la prochaine fois que vous souhaiterez le vernir ou changer de finition.

 

Préparez votre support

 

 Avant toute chose, il est indispensable de vider l’ensemble de votre pièce. S’il s’agit d’un parquet cloué, vérifiez que chaque clou soit bien enfoncé, ou donnez un coup de marteau sur ceux qui dépassent. Remplacez les lames abîmées avant tout ponçage. N’oubliez pas d’ouvrir vos fenêtres et de prévoir un masque anti-poussière.

 

 Comment poncer un parquet avec une ponceuse à parquet ?

 

 L’utilisation d’une ponceuse à parquet électrique est la méthode la plus simple et rapide pour poncer votre parquet. Dans un premier temps, passez la machine à contre-fil avec un papier de grain 40 à 80 si vous débutez. Puis, levez bien le rouleau pour faire vos marches arrière tout le long de la pièce. Au second passage, restez sur le même grain mais cette fois dans le sens du fil. Puis, vous poncerez votre parquet de la même façon, avec un grain 80 (si vous aviez d’abord utilisé du grain 40), puis 120. Après les trois passages, poncez les bordures avec une ponceuse hélicoïdale manuelle ou une bordureuse à parquet.

 

 Que faire après le ponçage ?

 

Poncer et vitrifier un parquet ne vont pas toujours de pair. Vous pouvez également choisir de cirer ou de huiler votre parquet à l’aide d’un chiffon bien propre ou d'un rouleau. Mais avant toute chose, veillez à bien balayer vos lames de parquet après ponçage afin que la poussière en surface ne se mélange pas au traitement que vous aurez choisi (huile, cire ou vitrificateur). Ne passez surtout pas l’aspirateur sur le parquet : la poussière tombée dans les interstices permet de reboucher les petits défauts au contact du produit de finition. Réservez votre aspirateur aux plinthes et aux rebords des fenêtres. Enfin, ne passez pas de serpillère humide : le bois risque de gonfler et de se teinter à cause des remontées de tanin.

 

 Mise à nu ou belle finition ?

 

 Selon que vous souhaitez traiter votre bois ou simplement le rajeunir, vous devrez adapter la taille du grain du papier à poncer. Pour un ponçage complet avant traitement, optez pour un grain 40 ou 80 au dernier passage. Pour une belle finition, préférez des grains espacés (entre 100 et 120)

 

 Poncer et vitrifier un parquet

 

 Si votre parquet est déjà vitrifié (verni), et que vous souhaitez le resurfacer, vous serez contraint de le poncer entièrement. En effet, contrairement à l’huile qui pénètre dans le bois, le vitrificateur opère comme une fine pellicule à la surface du parquet. Il faut donc le poncer pour le vitrifier à nouveau de façon homogène. Vous pourrez également profiter du ponçage pour choisir une nouvelle teinte : ce type de finition décorative s’effectue sur bois nu.